Saint-Georges-du-Vièvre | 2021-10-01

LE CONSEIL MUNICIPAL DE SAINT-GEORGES-DU-VIÈVRE EN POINTS

Consacré au vote du budget pour l’année 2021, le dernier conseil municipal de Saint-Georges-du-Vièvre a eu lieu le 16 mars 2021. Voici les principaux points à retenir de cette réunion :
1.Des pertes financières sans gravité
Comme la plupart des communes, les finances de Saint-Georges-du-Vièvre n’ont pas été épargnées par la crise sanitaire en 2020. En termes de recettes, le village de 800 habitants a enregistré une perte de recettes à cause de l’entretien et les annulations de réservations des différents bâtiments communaux, comme la salle des fêtes ou le terrain de tennis, par exemple. L’achat de fournitures, notamment de gel hydroalcoolique et de masques a aussi fait grimper la facture. Mais malgré cela, la commune a réussi à garder un certain équilibre. Ce qui a permis d’assurer cette stabilité, c’est « la vente de la ferme route de Giverville dont était propriétaire la commune », explique le maire, Jean-Claude Quesnot.
L’ancien locataire de cette exploitation de 20 hectares est parti à la retraite et la commune a réussi à revendre les terres à de jeunes agriculteurs pour 200 000 €. De quoi limiter les pertes et repartir sur de bons rails en cette année 2021 toujours marquée par l’épidémie de Covid-19.
2.Un budget similaire à celui de 2020
Pour 2021, le budget de fonctionnement de Saint-Georges devrait rester le même que ce lui de 2020. Passant d’un peu plus d’1,3 million d’euros à 1,4 million, l’année déjà bien entamée reste au beau fixe. Du côté de l’investissement, le budget passe de 715 000 euros à un peu plus de 750 000 euros, laissant une certaine marge de manoeuvre pour les projets déjà au programme de cette année 2021.
3.Plusieurs chantiers à venir
Lors de cette réunion, les élus de Saint-Georges ont aussi rappelé les différents chantiers à venir en 2021. Entre autres, cette année sera marquée par la réhabilitation de l’ancienne gare (lire article ci-dessus), la création d’une route pour accéder à la future résidence colocative pour retraités, Âges & Vie, dont le chantier va débuter prochainement, ou encore l’aménagement des abords de l’école avec une refonte du parking rue Julien Bruneaux ainsi que la création d’un trottoir pour assurer davantage de sécurité pour les enfants. La municipalité prévoit aussi de moderniser le camping et d’acquérir un nouveau mobilhome. Enfin, Saint-Georges va continuer de mettre aux normes sa défense incendie avec l’ajout de deux nouveaux poteaux, et prévoit aussi d’installer un système dit de « vidéo-protection ».
4.La piscine communale devrait rouvrir ses portes cet été
Le feuilleton de l’extension de la piscine de Saint-Georges n’est pas encore fini mais une chose est sûre, le bassin sera ouvert durant les deux mois des vacances d’été (sousréserve des conditions sanitaires). En attendant de savoir si le projet d’agrandissement aboutira ou non avec la Communauté de communes Lieuvin Pays d’Auge, la municipalité compte remettre en état l’existant après deux ans de fermeture. L’équipe compte assurer « un entretien plus régulier » ces prochaines années.
5.Bientôt des boîtes aux lettres pour libérer la parole des enfants ?
Nous vous en parlions dans notre édition du 23 février 2021. L’association nationale Les papillons, qui se développe localement, espère faire aboutir son projet dans de nombreuses communes de la région de Pont-Audemer. Contacté par un des bénévoles, la commune de Saint-Georges réfléchit elle aussi à accueillir des boîtes aux lettres un peu particulière aux abords de son école ou de son gymnase. L’association propose en effet d’installer des boîtes à destination des enfants pour que ces derniers puissent y déposer un mot, un dessin, pour dénoncer les violences, les maltraitances ou le harcèlement qu’ils peuvent subir à l’école ou en dehors.

L’EVEIL DE PONT AUDEMER – 30 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé