Écuisses | 2021-10-01

Le projet de colocations pour seniors d’Âges&Vie prend forme

Sur un terrain acheté à la commune entre le stade Jean-Bazireau et les exateliers du Moulurier du Centre, Âge & Vie s’apprête à construire deux unités de vie d’un nouveau genre pour personnes âgées dépendantes.
E n février 2019, le conseil municipal d’Écuisses donnait un avis favorable à la construction de maisons de retraite d’un nouveau type, proposées et réalisées par Âge & Vie. Une alternative aux Ehpad pour les personnes âgées en perte d’autonome, qui ne peuvent plus rester chez elles mais qui veulent rester dans leur village.
Pour la municipalité, cette construction est un plus pour les seniors d’Écuisses. De plus, ce sera une opération blanche pour la commune. Seule condition : que la municipalité trouve et vende un terrain constructible à Âges & Vie. Les négociations ont donc eu lieu dans le courant de l’année 2019. La commune a vendu un terrain d’une superficie suffisante pour construire deux unités constituées de chambres individuelles de 30 m2, avec entrée indépendante.
Aujourd’hui le permis de construire est en cours d’instruction. Ce projet “sur mesure” devrait sortir de terre sur le terrain situé en tre le stade Jean-Bazireau et les ex-ateliers du Moulurier du Centre. Âge & Vie, gestionnaire de l’immobilier, a monté le projet de A à Z sans faire appel aux finances communales.
I Une capacité de 14 personnes âgées La réalisation de ces deux bâtiments permettra d’accueillir 14 personnes âgées. Des logements supplémentaires seront réservés à des auxiliaires de vie qui seront présents 24 heures/24 pour apporter les services aux personnes âgées. Les repas, préparés sur place, seront pris dans un espace partagé.
I Six embauches à la clé
Six personnes devraient être embauchées par le concepteur. Seront prioritaires des personnes d’Écuisses possédant des qualités professionnelles pour s’occuper des personnes âgées. Ces auxiliaires de vie leur apporteront un soin quotidien : nourrir, accompagner, laver et aider la personne lorsqu’elle ne peut plus le faire seule. Les soins médicaux seront apportés par les visites du médecin, de l’infirmière et du kinésithérapeute choisis par la personne âgée. En ce qui concerne le relationnel et les soins affectifs, les amis et les familles sont les bienvenues.

LE JOURNAL DE SAONE ET LOIRE 19 juin 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé