2021-10-01

Les projets de l'année 2021 seront déterminants…

Les projets de l’année 2021 seront déterminants pour les Écuissois. Ils portent sur l’enfance/jeunesse, les services à la population, l’environnement et le patrimoine.
En ce début d’année, Éric Jannot, maire d’Écuisses, dévoile les grands projets de la commune pour 2021/2022. Après deux mandats de premier adjoint aux côtés d’Édith Caldéron, il affirme avoir acquis de l’expérience et entend poursuivre ce qui a été commencé. « Par ailleurs un grand projet urbain est mis l’étude cette année. Il se réalisera en 2022 », informe le maire.
Services municipaux redistribués Ce vaste chantier consiste à repenser la distribution des locaux vides de l’ex-école des 7 Écluses et des espaces autour de la mairie. Dans ces locaux, seront installés la bibliothèque et le service enfance jeunesse.
Ce projet comprend aussi la totale restructuration de la mairie, avec un réaménagement des bureaux et la création d’un nouvel accueil. L’entrée de la mairie ne se fera plus à l’arrière du bâtiment, mais côté route du Canal.
Services publics et voierie
Cette année 2021 sera également celle de la poursuite du développement des services publics. Les structures enfance/jeunesse seront adaptées aux nouveaux besoins et aux centres d’intérêt des usagers. Une enveloppe budgétaire sera réservée à l’entretien de la voirie et des chemins communaux, avec entre autres la création d’un cheminement pour accéder au complexe Âge et Vie.
Eric Jannot se réjouit d’ailleurs de la construction de ces deux bâtiments Âge et Vie , réservés aux seniors et qui devraient être opérationnels début 2022. « Le coût financier est entièrement pris en charge par Âge et Vie. Aussi ces structures seront un réel plus pour Écuisses », affirme le maire.
Eclairage public et cimetière Avec une enveloppe de 40 000 €, la municipalité va par ailleurs poursuivre en 2021 la rénovation de l’éclairage public (mise en Led). Sera également réalisée une régulation du chauffage des bâtiments communaux.
Est par ailleurs inscrite au programme la poursuite des travaux de drainage au cimetière afin de résoudre les problèmes d’eaux pluviales et de ravinements. La municipalité procèdera aussi à une extension du columbarium.
Au programme, figure également la poursuite et l’entretien des bâtiments communaux et l’achat de divers matériels.
Les structures Âge et Vie seront un réel plus pour Écuisses.
Éric Jannot, maire Écuisses – Une centrale photovoltaïque en projet sur l’ancienne décharge du Charmois
La municipalité d’Écuisses a été contactée par une entreprise spécialisée pour l’implantation d’une centrale photovoltaïque sur le site de l’ancienne décharge située au Charmois. Une proposition qui a fait son chemin au sein de l’équipe municipale, qui ne s’oppose pas à cette implantation. Car cette ex-décharge ne peut être transformée ni en quartier d’habitations, ni en surface agricole. Une unité de production d’énergie solaire serait donc la bienvenue. La décision sera validée lors d’un prochain conseil municipal.
Cette implantation serait réalisée sur une superficie de 29 000 m² pour une puissance de 2,80 MWc*. « Mais cette superficie pourrait évoluer », informe le maire Éric Jannot, qui se montre satisfait de cette proposition. Car une ancienne décharge suscite toujours des interrogations et cause parfois des problèmes. L’emplacement est stratégique puisqu’il se trouve à proximité de RTE (Réseau de transport d’électricité).
Pour un début des travaux dès 2022 et une ouverture en 2023
Eric Jannot précise qu’une telle installation est soumise à une étude et à un cadre réglementaire (permis de construire, étude d’impact…). Les procédures seront lancées dans le courant de l’année 2021 pour des travaux en 2022 et, si tout va bien, une centrale opérationnelle en 2023.
Pour la commune, cette construction de centrale photovoltaïque est une opération qui ne coûtera rien. Au contraire, elle pourra percevoir la taxe foncière et une dotation annuelle.

LE JOURNAL DE SAONE ET LOIRE – 17 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé