Gévezé | 2021-10-01

Les projets Pôle enfance jeunesse au conseil

Pour sa première séance de l’année, le conseil municipal s’est réuni mercredi soir, à la salle l’Escale. Le maire, Jean-Claude Rouault, a présenté ses voeux, «en souhaitant que les contraintes liées au Covid disparaissent au plus vite ». Robert Surcouf, adjoint délégué aux affaires scolaires, jeunesse et petite enfance, a accueilli les responsables d’animations de l’accueil de loisirs (ALSH), ainsi que les agents périscolaires et extrascolaires, en soulignant le dynamisme de toute l’équipe.
La séance a commencé par la présentation des membres du Pôle enfance jeunesse. Guillaume Pinel, responsable du Pôle enfance jeunes se, en poste depuis près d’un an, a expliqué les différents projets. «En raison de la pandémie, ils ont pris du
retard.» Il faut surtout retenir : la mise en place d’un conseil municipal enfants au mois de septembre ; le projet de jardins partagés avec les résidents de la maison Helena. Et, par ailleurs, un travail important sur la réduction du bruit à la cantine, est en cours qui a pour but, dans une première phase, de baisser les décibels le vendredi, puis de faire perdurer, dans un deuxième temps, cette baisse sonore, tous les jours.
Cession de terrains
Une délibération rectificative à celle du 9 juin, sur la cession de terrain à la société Ages et Vie Habitat, a été présentée à la suite d’une erreur matériel le relative aux numéros de parcelles. Le conseil municipal autorise la ces sion des parcelles cadastrées A0443 (issue de 395) AI441 (issue de 387) et A0455 (issue de 416 elle-même issue de 337), d’une emprise de 4 319 m2, à la société Ages et Vie Habitat, pour le montant estimé de 33 € hors taxe le m2 et droits d’enregistrement.
Pacte de gouvernance de Rennes métropole
Le maire a présenté le projet de la charte de gouvernance élaborée tre la Métropole et les communes membres. Ce pacte a pour objet de définir le rôle des différentes instances de Rennes métropole et de garantir la bonne articulation de la métropole et de ses communes membres. Le conseil était invité à émettre un avis favorable sur ce pacte, avant son adoption par le conseil métropolitain. Ce qui a été fait par les élus.

OUEST FRANCE – 16 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé