Neuvy-Saint-Sépulchre | 2021-10-01

Santé, bien-être des seniors et fibre à Neuvy-St-Sépulchre

Guy Gautron, le maire, et Marie-Annick Beaufrère, la première adjointe, travaillent à enrichir l’offre de services proposés aux habitants afin d’attirer des familles dans la commune.
Voici quelques semaines, Neuvy-Saint-Sépulchre a été choisie comme Petites Villes de demain, un dispositif d’aides financières qui permettra la réalisation de proj ets pour dynamiser la commune. « Nous en sommes autout débu t avec la CDC Val de Bouzanne et la CDC de la Marche berrichonne qui embaucheront un chargé de projets », explique le maire de Neuvy, Guy Gautron. Et il est vrai que la commune dispose de plusieurs atouts. Un pôle santé en avril La maison pluridisciplinaire de santé est quasiment terminée, les médecins l’intégreront au cours du mois d’avril. Quant à l’actuelle maison médicale, la commune va la racheter pour la transformer en petits logements de réserve ou des tinés à l’accueil des internes. «Nous tenions à globaliser ce pôle santé pour que les patients qui vont voir leur médecin aient à portée de main des infirmières, deskinés, des ostéopathes, explique le maire, bref tout l’appareil médical, d’autark plus que la pharmacie située dans le bourg va être déplacée vers la maison de santé ». Pour compléter cet ensemble, le premier coup de pioche de la maison Ages & vie sera donné mi-mars. « Cette maison permettra de maintenir les personnes âgées dans un environnement comme à la maison, précise Marie-Annick Beaufrère, première adjointe aumaire. Elles auront chacune leur lieu de vie avec leurs meubles personnels, mais avec des pièces communes où elles pourront prendre leur déjeuner ou avoir des activités ». Seule ombre au tableau, l’absence d’un dentiste que la commune recherche activement. Le maire s’attend à un développement de la télémédecine et l’arrivée de la fibre va grandement y contribuer : «La fibre doit desservir toute la ville en fin d’année », se réjouit l’adjointe.
Parmi les grands travaux, la commune va procéder à la réfection de la D927 depuis le monument aux morts jusqu’au stade. Le chantier va durer quatre mois et imposera des déviations. Quant à l’aménagement de la place Henri-de-Latouche, il est toujours en cours d’étude, même si les grandes lignes sont déj à établies. « Nous avons le bonheur de ne pas subir une baisse de population, conclut Guy Gautron. Pour moi, c’est lié à une seule chose : la notion de service. Ces services sont aussi rendus par nos associations. De nouveaux commerces se sont créés et il y a des demandes pour des locaux libres. Veillons à ce que l’artisanat reste et se développe ! Et il y a du travail, nous avons même ouvert un espace de coworking. C’est tout un ensemble auquel nous devoirs réfléchir ». Enfin, la commune s’est ouverte au monde grâce à son nouveau site Internet www.neuvysaintsepulchre.fr

L’ECHO DU BERRY – 11 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé