Luzy | 23-11-2021

Un établissement entre domicile privé et structure médicalisée

Mais un retour à un quotidien plus normal a permis jeudi à Thierry Morel, cofondateur avec Nicolas
Perette et Simon Vouillot, de la société Âges et Vie, de venir et de rencontrer les salariés et les résidents.

Depuis 2008, date de sa création dans le Doubs, Âges et Vie a acquis une solide expérience dans le secteur immobilier à destination des personnes en perte d’autonomie, sans restriction d’âge. Cette alternative d’hébergement, des maisons en colocation pour seniors, complète l’offre des associations d’accompagnement et de service aux personnes et les Ehpad, se situant entre domicile privé et structure médicalisée.
Le site de Luzy comprend deux maisons de huit colocataires, séparées par un jardin. Actuelle
ment, treize personnes résident sur le site et quatre studios sont encore disponibles. Chaque studio est disposé autour d’une salle commune, intégrant une cuisine où les locataires prennent leur repas et participent aux activités.

Les repas sont faits maison, respectant un plan alimentaire correspondant aux besoins des colocataires. Des professionnels, disponibles de jour comme de nuit, les accompagnent au quotidien. Les animaux domestiques sont acceptés. La location est éligible aux aides APA, APL, assurances et les locataires peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt Ages et Vie.

Le dispositif Âges et Vie est développé en partenariat avec les communes en s’intégrant dans le schéma d’accompagnement des personnes âgées du département. « Encore plus aujourd’hui, nous avons besoin de structures qui répondent à tous les besoins de la société. C’est une vision d’avenir
pour une commune, dans sa globalité », soulignait Jocelyne Guérin, maire de Luzy, au moment de cette visite. Quant à Thierry Morel, il ajoutait : « Quand nous avons fondé notre société, nous voulions proposer des maisons familiales où nos propres parents pourraient se sentir bien. »
Après Luzy, Âges et Vie est en phase de développement dans la Nièvre, avec plusieurs projets de
colocations à l’étude.

Cliquez ici pour pour être rappelé