Montcuq-en-Quercy-Blanc | 2021-10-01

Un nouveau projet de lieu de vie pour personnes âgées et handicapées à Montcuq

Le groupe « Ages et Vie » est né en 2008, à Besançon, dans le but principal de vaincre la solitude des personnes âgées, en construisant des projets de lieux de vie, sécurisés, ouverts sur l’extérieur, où la personne âgée peut vieillir, entourée et en toute autonomie . À ce jour, environ 400 résidents, de 88 ans de moyenne d’âge, sont hébergés par Ages et Vie, au sein d’une cinquantaine de projets, essentiellement en Bourgogne-Franche-Comté.
Le groupe a décidé de développer son concept en créant 300 nouveaux projets, partout en France, dont un à Montcuq-en-Quercy-Blanc . Sur les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, Eric Laffargue est en charge des projets, allant à la rencontre des mairies.
Résidents colocataires
Les résidents sont, avant tout, des colocataires qui mutualisent les frais de la maison. Au sein de chaque maison de 450 m2, sont hébergés 8 résidents . Trois salariés, dont un qui vit sur place avec sa famille, gèrent chaque maison.
Chaque résident dispose d’une chambre de 30-35 m2, avec salle de bains privative. Ces chambres peuvent accueillir, tant des personnes seules que des couples. Les animaux de compagnie sont acceptés. Il n’y a aucune contrainte pour les heures de visite des familles. Chaque résident bénéficie de ses propres clés, pouvant jouir d’une certaine autonomie.
Chaque maison dispose d’une grande terrasse, d’une grande cuisine et d’un salon commun.
Sur l’ancien camping
À Montcuq, sur le terrain de l’ancien camping municipal, il est prévu la construction de deux maisons, pouvant accueillir 16 résidents en tout , colocataires, et générant six emplois temps complet, dont deux qui vivront en permanence, sept jours sur sept, 24hsur24, sur place, bénéficiant d’un appartement familial à l’étage. Ces salariés qui vivront sur place seront le responsable du projet et son adjoint.
Les salariés, auxiliaires de vie qui seront embauchés localement , aideront certains résidents à s’habiller, se doucher, prépareront les repas, laveront le linge, entretiendront la maison… Les résidents, qui se lèveront, mangeront à l’heure qu’ils souhaitent, seront invités à participer avec les salariés, ensemble, aux tâches ménagères, à la préparation des repas qu’ils pourront prendre ensemble… Les résidents, colocataires gèrent leur vie, comme ils l’entendent, sans aucune contrainte.
Autonomie
Au sein de ces collectifs, le groupe Ages et Vie fait le maximum pour que les personnes âgées, qui sont le plus souvent en GIR 4-5, puissent vieillir au sein de ces maisons, en autonomie, et entourés, à proximité des commerces et des lieux de vie. Les salariés sont entièrement formés, pour gérer la dépendance. En revanche, comme les maisons « Ages et Vie » se veulent ouvertes sur l’extérieur, au contraire des EHPAD, elles ne peuvent pas accepter les malades d’Alzeihmer.
Après prise en compte des aides, le reste à charge moyen, pour chaque résident, est de 1 600 € mensuels tout compris, avec l’hébergement, la nourriture, le personnel, l’assistance sur place 24h/24 et 7j/7. À Montcuq, à ce jour, la municipalité a validé l’implantation, ainsi que la décision de vendre le terrain. Les prochaines étapes seront l’achat du terrain, par le groupe « Ages et Vie », et le dépôt du permis de construire.
Recrutement
Dès à présent, la Mairie de Montcuq-en-Quercy Blanc peut recueillir les CV des candidats pour être salariés et les candidatures des futurs résidents , sachant que les habitants de la commune seront prioritaires. 3-4 mois avant la fin des travaux, Ages et Vie mettra en place une cellule de recrutement, prenant le relais de la municipalité.
À la fin des travaux, une opération « portes ouvertes » sera organisée, afin de comprendre le fonctionnement des maisons et de rencontrer les salariés.

actu.fr – 29 octobre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé