Saint-Caradec | 2021-10-01

Un second médecin espéré dans une maison préemptée

Le conseil municipal de Saint-Caradec s’est réuni lundi 4janvier, à 18 h « pour que chacun puisse rentrer avant le couvre-feu », indique le maire, en préambule de la séance.
Peu de sujets à l’ordre du jour mais un dossier important, l’exercice du droit de préemption sur une maison située rue des Quatre-Clos. Alain Guillaume invite les élus « à délibérer en faveur de l’exercice du droit de préemption en vue de densifier cet espace de centre bourg, par la construction d’un bâtiment destiné à l’habitat ou une activité de service. En effet, il n’est pas interdit de penser que l’on pourra avoir un deuxième médecin et cette petite maison, bien située, pourrait tout à fait l’accueillir ». Le montant est de 105 000 € net vendeur.
Toujours dans le domaine de l’habitat, « la famille Ropert accepte de vendre la parcelle n° 77 de 3 552 m2 au prix de 11,50 € le m2 ». Le conseil donne son accord pour entamer les démarches. Ce terrain pourrait parfaitement convenir à la construction de maisons pour personnes âgées, « c’est en ce sens qu’un contact a été pris avec la société Âges et Vie, spécialiste de la réalisation de ce type d’hébergement ».
Des toilettes près de l’église ?
Dans un tout autre domaine, le sujet récurrent des toilettes près de l’église a été débattu. « Nous avons trouvé une solution avec un préfabriqué, amovible, adapté aux personnes à mobilité réduite et qui ne nécessite aucun branchement. Celui-ci pourrait être installé à l’arrière de l’église, bien caché par les arbres et ne coûterait que 2 500 € HT », se réjouit le maire. Le « Monsieur Patrimoine » du conseil, François Cojean, lui, ne goûte pas la nouvelle : « c’est une faute de goût, on ne peut pas mettre une telle structure près de l’église en pierre, ce sera une verrue ! » Après discussion, il est donc proposé un délai de réflexion jusqu’au prochain conseil.

LE TELEGRAMME – 6 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé