Chabreloche | 2021-10-01

Une maison pour seniors à Chabreloche

Ce sont deux maisons de huit logements, avec services, qui vont être construites dans le centre-bourg de Chabreloche à destination de personnes âgées. Un lien entre maintien à domicile et Ehpad.) Tout est parti d’un coup de fil, anodin ou presque, comme aime à le raconter le nouveau maire de Chabreloche, Jean-Pierre Dubost. Un coup de fil, qui va déboucher sur la construction d’une résidence seniors, de 16 appartements, dans le bourg de la petite commune de la Montagne thiernoise.
Investissement de deux millions d’euros
C’est la société Âges et vie qui en est à l’origine. Une société qui a débuté son activité en 2008 dans le Doubs, et qui possède déjà une trentaine de sites dans cinq départements. Alors pourquoi Chabreloche, où Âges et vie s’apprête à investir deux millions d’euros ? « Nous répondions aux critères imposés, répond Jean-Pierre Dubost. Un terrain de disponible en centrebourg, une pharmacie, des commerces et une maison de santé à proximité. L’activité appelle l’activité. » Il n’en fallait donc pas plus pour séduire la société.
La commune a racheté un terrain au prix du marché, et la démolition des habitations existantes devrait commencer à la rentrée. Les travaux de la résidence devraient eux débuter au début de l’année 2021 pour une livraison dans le courant de l’année 2022.
L’établissement sera divisé en deux surfaces de 300 m2 chacune, abritant des logements de 25 à 35 m2, le tout, en plain pied. Large jardin et parking en contrebas compléteront la structure. En son sein, un service de restauration (mais les résidents peuvent cuisiner dans leur appartement s’ils le souhaitent), un service de ménage et d’entretien du linge, mais pas de service médical. Et des salles de vie collective, une fonction essentielle. Les studios eux, peuvent être loués meublés, mais le locataire peut lui-même apporter ses meubles. Et les animaux de compagnie sont acceptés.
L’ensemble est évidemment bienvenu dans ce bourg, comme le rappelle le maire : « C’est un apport dans la vie économique communale. Que ce soit pour les commerces, mais aussi pour la municipalité, car nous allons encaisser une taxe foncière d’habitation compensées par l’État. Et puis il va y avoir six personnes embauchées par la société Âges et vie. »
Dans le mandat qui se profile, l’objectif de la municipalité est de réaménager le bourg. « C’est un ensemble qui va suivre l’installation de cet équipement», se félicite Jean-Pierre Dubost.

LA GAZETTE – 9 juillet 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé